Indemnisation victime d’erreur médicale

Il existe plusieurs situations permettant de mettre en jeu la responsabilité d’un médecin, d’un chirurgien, d’une clinique ou d’un hôpital, d’un fabricant de prothèses ou de médicaments.

Maître Karine ALEXANDRE, Avocate en indemnisation de victime d’erreur médicale, maîtrise parfaitement les règles juridiques complexes qui vous permettront d’obtenir une réparation intégrale de tous vos postes de préjudices.

Sommaire de cette page :

Qu’est-ce qu’une erreur médicale ?

Que faire si vous êtes victime d’une erreur médicale ?

Pourquoi choisir Maître ALEXANDRE ?

Comment être indemnisé suite à une erreur médicale ?

Quel sont les préjudices indemnisables ?

Qu’est ce qu’une erreur médicale ?

L’expression erreur médicale recouvre une grande variété de situations telles que :

  • Une erreur de diagnostic
  • Une erreur dans le choix ou dans la mise en œuvre du traitement
  • Une erreur dans le geste chirurgical ou médical
  • Ou même un simple défaut d’information sur les risques opératoires ou médicaux

Que faire si l’on est victime d’une erreur médicale ?

Dans tous les cas listés ci-dessus, il appartient à la victime de prouver la faute du médecin, chirurgien ou établissement de santé.

Cela n’est pas chose facile et il est indispensable de s’entourer des conseils d’un Avocat pratiquant régulièrement l’indemnisation de victime d’erreur médicale.

En effet, il s’agit d’un domaine très particulier et hautement technique, que peu d’avocats maîtrisent bien.

Vos chances d’être indemnisé, ainsi que le montant des indemnisations que vous percevrez à l’issue de la procédure, seront bien plus élevées.

C’est en réalité le meilleur investissement que vous pourrez faire. 

Pourquoi choisir Maître ALEXANDRE ?

Maître Karine ALEXANDRE a déjà obtenu l’indemnisation intégrale de nombreuses victimes d’erreur médicale, et vous accompagnera dans toutes vos démarches.

Elle maîtrise parfaitement la technique d’indemnisation de victime d’erreur médicale, et elle sera votre meilleure alliée pour obtenir une indemnisation maximum de tous vos préjudices.

Elle allie une profonde humanité avec une redoutable éfficacité juridique.

 

Comment être indemnisé suite à une erreur médicale ?

  • COMMENCER PAR PROUVER LA FAUTE DU PRATICIEN OU DE L’ETABLISSEMENT

Si l’erreur médicale met en cause un Hôpital, le litige devra être tranché par le Tribunal Administratif pour ce qui le concerne, mais s’il y a un chirurgien ou un médecin également impliqué, ce dernier relèvera du Tribunal Judiciaire.

Quel que soit le cas de figure, et la juridiction compétente,  il faudra commencer par prouver la faute du praticien médical ou de l’établissement de santé.

Pour démontrer cette faute, Maître ALEXANDRE assignera la ou les parties adverses devant le juge des référés (civil ou administratif), pour d’obtenir une expertise médicale judiciaire, afin de faire la lumière sur les éventuelles responsabilités médicales.

Afin d’éviter tout collusion entre l’expert judiciaire et le praticien de santé ou l’établissement de santé, Maître ALEXANDRE assiste systématiquement tous ses clients lors de l’expertise médicale judiciaire, et s’attache les services d’un médecin conseil, afin d’être parfaitement éclairée sur toutes les subtilités médicales.

    • SI L’EXPERTISE RELEVE UNE FAUTE OU UN MANQUEMENT L’AVOCAT PRESENTERA UNE DEMANDE INDEMNITAIRE COMPLETE :

    Si l’expertise médicale démontre une faute du praticien ou de l’établissement de santé, Maître ALEXANDRE présentera une demande indemnitaire complète et parfaitement étayée à l’assureur du professionnel concerné, pour tenter une transaction avantageuse pour la victime.

    Si l’assureur refuse de négocier à un niveau jugé acceptable, Maître ALEXANDRE saisira la Juridiction compétente, afin d’obtenir la condamnation solidaire du praticien, de l’établissement de santé et de leurs assureurs, à indemniser la victime de l’intégralité des préjudices subis.

    • GARANTIE D’ETRE INDEMSINE EN CAS D’ERREUR MEDICALE AVEREE :

    Maître ALEXANDRE s’attachera enfin à obtenir l’exécution forcée du jugement dans les meilleurs délais.

    Tous les médecins, chirurgiens, professionnels de santé, Cliniques et Hôpitaux doivent souscrire une assurance au titre des risques professionnels.

    Par conséquent, quel que soit le montant de vos préjudices, il n’y a aucun risque d’insolvabilité du ou des responsables, et vous serez indemnisé par l’assureur ou les assureurs des professionnels de santé ou établissement de santé impliqués.

    Quels sont les préjudices indemnisables ?

    Ils sont tous listés dans la Nomenclature DINTILHAC consultable ici, et se décomposent en deux familles :

    Les préjudices patrimoniaux : qui se traduisent par une perte financière pour la victime : frais médicaux restés à charge, perte de gains professionnels avant et après la consolidation, incidence professionnelle, assistance par tierce personne, frais d’aménagement du véhicule ou du domicile…

    Les préjudices extra-patrimoniaux : ceux subis par la victime dans son corps : préjudice douloureux, préjudice esthétique temporaire et définitif, séquelles définitives, préjudice d’agrément, préjudice sexuel…

    “Pourquoi aller chercher dans une plus grande ville un avocat ultra pointu en victime d’erreur médicale alors qu’il y en a un près de chez vous ?”